Comment bien choisir la marque de son télescope ?

Quand on cherche un télescope pour débuter en astronomie (et même après)… Même si on sait déjà quel type de télescope on veut, il reste la question de la marque.

On se retrouve alors devant des dizaines de marques de télescope différentes.

Et on se sent vite perdu.

Laquelle choisir ? Faut-il forcément investir beaucoup pour avoir un télescope de qualité ?

Que risque-t-on à investir dans une marque de télescope moins chère ?

Toutes ces questions, on va y répondre ensemble dans cet article !

Et on commence tout de suite par les marques à éviter.

Les marques de télescope à éviter

Comme dans tous les domaines, il existe des marques de télescopes à éviter.

Ces marques, ce sont toutes celles qui ne sont pas vendues par des boutiques spécialisées en astronomie.

Ça comprend donc :

  • toutes les marques de jouets
  • les marques que vous trouvez sur Amazon, mais dans aucune boutique astro
  • les marques présentes dans les magasins de loisirs qui ne sont pas vendues dans une boutique spécialisée en astronomie

Elles sont certes très abordables, mais ça ne vaut malgré tout pas le coup.

D’abord, parce que vous allez être déçu par la qualité des images et les possibilités d’observations.

Ce qui coûte le plus cher dans un télescope, c’est le miroir. Aussi nécessairement, un instrument bas de gamme aura des miroirs bas de gamme.

Et donc une qualité d’images moins bonne. Ce qui signifie deux choses :

  • vous ne pourrez pas voir beaucoup d’objets
  • les images que vous aurez ne seront pas très nettes et pas très contrastées

Et souvent, quand on est limité par le nombre d’objets à observer et que la qualité des images n’est pas bonne…

On se dégoûte vite de l’astronomie.

Ensuite, parce que le matériel sera très désagréable à utiliser.

En effet, un télescope de mauvaise qualité est souvent instable et ne se bloque pas bien.

Il est très difficile de viser correctement les astres avec une monture qui bouge tout le temps.

Ça devient vite pénible à utiliser, à tel point qu’on n’a plus envie de sortir le télescope.

Et enfin, parce que qui dit mauvaise qualité dit instrument fragile.

Il risque de se dérégler ou de se casser rapidement.

Et vous devrez alors en changer.

Autant partir sur un télescope un peu plus cher dès le départ.

Avant de passer à la suite, voyons quelques exemples précis de marques qu’on ne conseille pas.

Quelques exemples de marques de télescope qu’on ne recommande pas

Je vous ai parlé des marques de jouets et en général, des marques qui ne sont pas vendues dans des boutiques spécialisées en astro.

Parmi ces marques, on trouve entre autres :

  • Mizar
  • National Geographic
  • Slokey

Nous n’avons pas eu l’occasion de les tester personnellement, mais les retours sur ces marques sont en général assez mauvais.

Et vous vous en doutez, même si parfois le prix ne veut rien dire… C’est quand même souvent un bon indicateur de qualité.

On préfère donc conseiller des marques un peu plus chères, dont on sait que la qualité est bonne.

Maintenant qu’on a vu ce qu’il vaut mieux éviter, voyons quelques marques de télescopes passables.

Marques de télescope moyennes

Après les marques à éviter, il y a des marques « moyennes », qui ne sont pas mauvaises, mais qu’on ne peut pas non plus qualifier de bonnes.

Elles sont moins réputées que celles que nous allons voir juste après, mais conviennent si vous n’avez pas un budget très élevé.

Parmi ces marques, on trouve par exemple Meade. Nous avons choisi de la classer dans les marques moyennes, car elle est connue pour être assez inconstante.

Cela signifie que vous pouvez avoir des télescopes de cette marque très bons… Comme vous pouvez tomber sur un télescope mauvais.

Ce n’est donc pas une marque très fiable. Néanmoins, elle n’est pas non plus complètement mauvaise.

De la même manière, nous incluons la marque Perl dans cette catégorie. En effet, les télescopes Perl sont a priori équivalents aux télescopes Skywatcher.

Ils seraient fabriqués dans la même usine et seraient de qualité équivalente. Pour autant, ces télescopes sont moins réputés.

N’ayant pas nous-mêmes pu vérifier qu’ils étaient équivalents aux Skywatcher, nous préférons les laisser dans cette catégorie.

Enfin, parmi ces marques de télescopes, il y a Omegon.

Que penser des télescopes Omegon ?

omegon

Il s’agit de la marque de télescope de la boutique Astroshop. Et pour cette marque, il est difficile de vous donner un avis.

En effet, Omegon a longtemps souffert d’une très mauvaise réputation chez les astronomes amateurs.

Elle est donc encore souvent boudée par les astronomes qui ont connu la marque il y a déjà quelques années.

Pour autant, on trouve également de nombreux témoignages disant que la qualité de la marque s’est nettement améliorée. Et qu’elle est aujourd’hui digne de ne plus être considérée comme une mauvaise marque.

Il est donc difficile de se faire une opinion objective sur la question, surtout sans avoir pu tester.

Nous la classons donc dans les marques « moyennes ».

Après avoir vu les marques à éviter et les marques « moyennes », voyons un peu les bonnes marques de télescopes.

Les marques réputées

Quand on parle de télescopes entre astronomes, deux marques reviennent très souvent : Celestron et Skywatcher.

Ces deux marques sont les plus répandues chez les astronomes amateurs.

Celestron vs Skywatcher

Et pour une bonne raison : ce sont deux marques de bonne qualité, avec un rapport qualité/prix très intéressant.

En optant pour un télescope de l’une de ces deux marques, vous êtes sûrs de ne pas être déçus.

Ils ont l’avantage de ne pas être trop chers, ce qui les rend accessibles à beaucoup d’astronomes.

Si Skywatcher est plutôt réputée pour ses Newton et ses lunettes

Celestron est plutôt orientée planétaire avec les Schmidt-Cassegrain et les Maksutov-Cassegrain.

Votre choix entre ces deux marques dépendra donc surtout du type de télescope que vous voulez.

Bien sûr, ce ne sont pas les deux seules marques à proposer des télescopes de qualité à prix abordable.

On trouve également Kepler qui propose notamment des Ritchey-Chrétien de bonne qualité à un prix raisonnable.

Ritchey-Chrétien Kepler

Et Bresser qui est aussi appréciée des astronomes amateurs.

Enfin, parmi les marques réputées, on trouve deux marques dont on entend beaucoup parler.

Les marques de télescope nouvelle génération

Ce sont des fabricants de télescopes un peu particuliers, puisqu’il s’agit d’instruments fonctionnant sur le principe du visuel assisté.

Ainsi, avec ces télescopes, vous n’observez plus directement dans un oculaire. Mais vous récupérez une image prise par un capteur photo via votre smartphone ou tablette.

Ces instruments sont également capables d’empiler tous les clichés qu’ils prennent pour améliorer l’image en temps réel.

Vous voyez donc des objets du ciel profond comme sur des photos, avec des couleurs et plus de détails.

Ces télescopes sont proposés par Vaonis (Stellina, Vespera) et Unistellar (eVscope).

Stellina vs eVscope

Ce sont des instruments de bonne qualité, mais ils n’atteignent pas encore l’excellence.

D’ailleurs, on va tout de suite voir du côté de la dernière catégorie de cet article : les marques de télescope haut de gamme.

Marque de télescopes haut de gamme

Ici, on rentre dans une catégorie dédiée aux gros budgets.

En effet, il existe aussi des marques de télescopes vraiment haut de gamme. Qui offrent une qualité d’images excellente et sont parfois même utilisées dans des observatoires professionnels.

Ces marques, vous vous en doutez, ne sont pas à la portée de tous les astronomes.

Elles ne sont d’ailleurs pas destinées au grand public.

Mais si vous êtes vraiment passionné et que vous en avez les moyens…

Vous pouvez envisager d’acquérir des instruments de très très bonne qualité.

Parmi ces marques, on trouve notamment Takahashi, très réputée pour ses lunettes astronomiques.

marque télescope Takahashi

Un peu plus abordable et de qualité un peu inférieure, on trouve les lunettes William Optics.

Ces instruments restent tout de même d’une excellente qualité.

marque lunette William Optics

On quitte le domaine des lunettes pour aller voir du côté d’Officina Stellare, une marque italienne proposant des télescopes professionnels.

Elle est notamment spécialisée et reconnue pour ses Ritchey-Chrétien.

marque télescope officina stellare

Cette fois, on sort un peu du domaine de l’astronomie amateur. En effet, ces télescopes coûtent plusieurs dizaines de milliers d’euros et s’adressent plutôt aux professionnels.

Pour conclure

Vous l’aurez compris, il n’y a pas vraiment de meilleure marque de télescope.

Il y a plusieurs marques qui s’adressent à différents types d’astronomes. Et parmi celles-ci, évidemment il y en a des très mauvaises comme des excellentes.

Mais le choix dépend avant tout de votre budget et de votre utilisation du matériel.

Il n’y a par exemple pas beaucoup d’intérêt à acheter une lunette Takahashi, si c’est pour vous en servir deux fois dans l’année.

À l’inverse, ça ne veut pas non plus dire qu’il faut acheter un télescope bas de gamme.

Il existe tellement de marques différentes, qu’on ne peut pas toutes les citer et vous donner un avis sur chacune.

Nous nous sommes donc concentrées sur les plus connues.

Si vous possédez déjà un télescope, dites-nous ce que vous avez pensé de la marque (qu’elle soit citée ici ou non).

C’est toujours intéressant d’avoir des retours d’expérience 🙂

Mais surtout, quelle que soit la marque de votre télescope, n’oubliez pas de garder la tête dans les étoiles ✨

Nous avons volontairement choisi de ne pas parler de certaines marques (Orion, Vixen, Explore Scientific, Televue…) car nous ne pouvions pas vous donner un avis dessus. En effet, n’ayant pas pu les tester et/ou trouver suffisamment de retours, nous n’étions pas en mesure de formuler un avis objectif.

8 réflexions au sujet de “Comment bien choisir la marque de son télescope ?”

  1. bonjour
    perso j’ai un celestron, schmitt cassegrain C8 edge HD.
    Je recherchais quelque chose de polyvalent et j’en suis très contente.
    Toutefois, vu son F/D de 10, je conseille à tous ceux qui sont tentés de faire obligatoirement l’acquisition du réducteur de focale qui va avec. Le rapport tombe alors à 7 et là, top pour tout. Certes pour l’astrophoto, ca serait mieux plus bas mais je fais avec.
    peut etre que plus tard, je verrais pour un autre tube plus adapté à cette discipline mais faut savoir s’adapter. Je remplis la tire lire en attendant…..
    suivez les conseils de cet article et vous ne serez pas deçu.
    bon ciel à tous

    Répondre
    • Hello Geneviève,

      Top ! Merci pour ton retour 🙂 Effectivement, les Schmidt-Cassegrain sont plutôt orientés planétaires et sont plus adaptés à des petites cibles. Pour l’astrophoto, il faut juste poser plus longtemps pour obtenir le même cliché qu’un télescope à rapport F/D plus faible. C’est moins pratique, mais c’est déjà pas mal.

      Comme toujours en astronomie, c’est une question de compromis !

      Belle journée,

      Marion

      Répondre
  2. J’ai un Perl Bellatrix 200-1000, il est strictement équivalent au Skywatcher, si ce n’est qu’il est blanc au lieu de noir. Il est d’ailleurs au même prix en boutique spécialisée. Son gros défaut tient plutôt pour moi à sa taille et à son poids. A par ça, sa qualité me convient.

    Répondre
    • Hello Alain,

      Merci pour votre retour sur la marque Perl ! Ça confirme les retours que j’avais vus. Ah ça, à partir d’un certain diamètre, c’est vrai que ça devient assez lourd et encombrant…

      Belle journée,

      Marion

      Répondre
  3. bonjour , votre article sur le classement des télescopes est pas mal .
    vous classez la marque MEADE comme marque assez inconstante , pour ma part je n’ais pas a me plaindre étant propriétaire d’un DOBSON de 406mm MEADE le télescope est franchement bon jamais eut de soucies avec, que cela soit en terme mécanique ou bien de la qualité des miroirs . Bonne soirée astronomique.

    Répondre
    • Bonjour,

      Contente que l’article vous ait plu 🙂

      Merci pour votre retour, c’est top si vous êtes satisfait de votre matériel Meade ! On trouve beaucoup de témoignages disant que ça dépend énormément des modèles et que cette marque est capable de faire du très bon matériel comme du mauvais. C’est pour ça qu’on a préféré la classer comme « moyenne ».

      Mais votre retour confirme qu’il y a du bon matériel, c’est super 🙂

      Belle journée,

      Marion

      Répondre
  4. Salut Laura j’ai un télescope Schmit cassegrain 6 pouce de Celestron je vais bientôt changer ma monture pour une monture équatoriale gem 28 d’ioptron. J’ai hâte de vous en parler.

    Répondre
    • Hello Jean-Sébastien,

      Super ! Les montures iOptron ont vraiment l’air top, on sera ravies d’avoir votre retour d’expérience 🙂

      Belle journée,

      Marion

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.