Faut-il acheter un télescope GoTo ?

Ça y est, c’est décidé, vous voulez acheter un télescope !
Mais vous ne savez pas encore bien quel modèle de télescope choisir.

Et surtout, vous avez entendu parler du système GoTo
Mais vous ne savez pas bien ce que c’est… Ou encore si vous devez opter pour le GoTo sur votre télescope ?

C’est ce qu’on va voir ensemble dans cet article !

On commence tout de suite par une rapide explication de ce qu’est le GoTo.

Qu’est-ce le GoTo ?

Le GoTo est un système de pointage automatique des astres qui peut, une fois configuré, diriger votre télescope vers l’objet choisi.

Cela fonctionne avec une raquette (comme une télécommande) qui permet de sélectionner l’astre à observer.

télescope goto

La raquette contient en mémoire une liste de plus de 42 000 objets du ciel profond et autres astres.

Une fois configuré correctement, le GoTo va aller pointer tout seul l’objet que vous désirez voir.
Il suffit de le sélectionner avec la raquette et votre monture ira toute seule se placer aux bonnes coordonnées.

Vous n’avez alors plus qu’à placer l’œil à l’oculaire et profiter du spectacle.

Plus besoin de passer de longues minutes à chercher l’objet avec votre système de visée.

Vous initialisez la raquette, sélectionnez l’objet que vous voulez voir et hop ! Il est là.

Si sur le papier, le GoTo paraît magique, il possède néanmoins quelques inconvénients.

Et c’est ce que nous allons voir de suite.

Quels sont les avantages et les inconvénients du GoTo ?

Commençons par faire le tour de ses avantages.

Avantages du GoTo

Vous l’aurez compris, le principal avantage de ce système, c’est qu’il vise tout seul les astres.

Et si vous avez déjà observé dans un télescope… Vous savez que le pointage est l’une des grandes difficultés.

D’autant plus lorsque l’objet est invisible à l’œil nu.

Alors oui, il existe des techniques et astuces pour faciliter le pointage des objets. Mais quand même ! Avoir un système qui trouve les astres pour vous, ça fait gagner pas mal de temps et d’énergie.

Et ça peut rendre la pratique de l’astronomie bien moins fastidieuse.

Autre avantage, votre télescope pourra suivre tout seul l’astre. L’empêchant ainsi de sortir de votre oculaire et donc de devoir le retrouver manuellement toutes les 30 secondes.

Alors, en fait ce n’est pas vraiment un avantage direct du GoTo.

Tout simplement parce que le suivi des astres est possible aussi avec une monture motorisée sans GoTo.

Mais lorsque votre monture possède le GoTo, elle est nécessairement motorisée. Et d’ailleurs, le plus souvent, lorsqu’on choisit un télescope motorisé, il est vendu avec le GoTo.

Dernier avantage du GoTo : c’est plus simple pour les soirées d’observations à plusieurs.

En effet, avec le GoTo, n’importe qui peut viser un astre et l’observer sans avoir besoin de toucher au télescope.

Ça permet de faire choisir un astre à une personne qui n’y connaît rien en astronomie. Et de ne pas avoir à revenir recentrer l’objet toutes les 30 secondes.

Si vous avez déjà assisté à une soirée « porte ouverte » dans un club d’astronomie…

Vous connaissez les longues files d’attente derrière les télescopes… Et surtout, les allées et venues des astronomes qui viennent vérifier que l’astre qu’ils présentent est toujours visible.

Avec le GoTo, vous tendez la raquette à quelqu’un et vous le laisser choisir son astre avec les flèches. Il aura la satisfaction de voir le télescope se mettre à bouger sous l’impulsion de son geste.

D’ailleurs, même un enfant peut le faire. C’est donc un bon point pour le GoTo sur le plan du partage.

Mais comme nous l’avons vu, le GoTo n’est pas magique et il possède également quelques inconvénients.

Inconvénients du GoTo

Les inconvénients liés à l’électronique

Premier inconvénient du GoTo, il nécessite d’être alimenté. En effet, comme tout appareil électronique, il a besoin d’énergie électrique pour fonctionner.

électricité

En l’occurrence, il faudra alimenter la monture sur lequel il est branché, afin de pouvoir pointer et suivre les astres avec les moteurs.

Vous aurez donc besoin d’une alimentation et surtout d’une source d’électricité. Que ce soit une prise de courant ou une batterie.

C’est à prendre en compte si vous ne pouvez pas observer depuis chez vous par exemple. Il faudra que vous transportiez avec vous à chaque sortie, une batterie suffisamment puissante.

Enfin, comme tout appareil électronique, il est également soumis à des bugs. Il arrive ainsi parfois que ça ne fonctionne pas, sans que vous ne sachiez pourquoi.

Autres inconvénients

Autre inconvénient, nous l’avons dit, ce n’est pas magique. Le GoTo ne fonctionne pas dès qu’on pose et qu’on branche la monture.

Non, il nécessite une mise en station précise et un calibrage. Ce sont des réglages qui prennent un peu de temps et sont un peu complexes quand on débute.

Le GoTo n’est donc pas forcément très facile à utiliser au début.

Par ailleurs, il est assez facile de faire une erreur lorsqu’on le configure. Il y a pas mal d’étapes à respecter, des réglages à effectuer… Et c’est pas toujours évident au début.

Encore un inconvénient lié aux réglages, le GoTo nécessite malgré tout une connaissance minimum du ciel.

Vous allez devoir vérifier qu’il pointe bien au bon endroit et pour cela, il faut que vous ayez une idée de ce qu’est le bon endroit.

Typiquement, l’un des réglages consiste à aller viser une ou plusieurs étoiles pour « calibrer » la monture.

Il faut donc connaître un peu les étoiles et savoir dans quelle constellation elles se situent. Pour vérifier que le télescope se dirige bien vers la bonne étoile.

Ce n’est donc pas non plus une solution magique qui fonctionne même si on n’y connaît rien du tout.

Par ailleurs, le GoTo est un système assez onéreux. Si vous avez un budget serré, ce n’est donc pas forcément une très bonne idée.

Dans tous les cas, il faut savoir qu’une partie de votre budget ira dans le GoTo, au détriment de la qualité du tube et donc des images.

Sauf bien sûr, si votre budget est illimité !

Enfin, une monture équipée d’un GoTo ne possède plus de manettes de réglage fin.

Cela signifie que si vous voulez l’utiliser sans les moteurs, vous ne pourrez le déplacer qu’en desserrant les axes. Ce n’est pas très pratique pour viser les astres avec précision.

Et surtout, lorsque l’objet sort de l’oculaire, ce n’est pas évident de le recentrer en jouant sur les axes sans réglage fin.

Vous l’avez vu, le GoTo est un super outil, mais il n’est pas non plus exempt de tout défaut.

Alors, devez-vous oui ou non choisir un télescope avec GoTo ?

Faut-il choisir un télescope GoTo ?

La réponse ne va pas vous plaire… Mais comme souvent en astronomie, ça dépend.

Eh oui, ça dépend de vous, de vos envies et besoins, et de votre pratique.

Le GoTo est top :

  1. si vous avez le budget
  2. si vous avez la possibilité de l’alimenter facilement
  3. n’avez pas de problème avec l’électronique
  4. vous n’aimez pas particulièrement passer des heures à chercher les astres
  5. avez envie de simplifier vos soirées (attention, ça complexifie la préparation)
  6. aimez partager vos observations avec vos proches

En revanche si :

  1. votre budget est serré
  2. vous avez une pratique plutôt nomade et ne voulez pas vous encombrer d’une batterie
  3. êtes allergique à l’électronique
  4. adorez la recherche manuelle des astres et le sentiment de fierté qu’on ressent quand on les trouve

Alors le GoTo n’est sûrement pas fait pour vous !

Mais rassurez-vous, vous n’êtes pas obligé de faire un choix définitif maintenant…

En effet, il existe également des kits à ajouter sur les montures manuelles qui permettent de les transformer en monture motorisée avec GoTo.

kit télescope GoTo

Donc si votre budget est serré ou que vous n’êtes pas sûr de vouloir commencer directement avec un GoTo…

Vous aurez toujours la possibilité de débuter sans et de l’ajouter par la suite.

(Attention toutefois, tous les modèles de montures ne sont pas compatibles avec ces kits. Si vous envisagez cette solution, vérifiez bien avant que ce sera possible avec la monture que vous choisissez.)

Pour finir, si l’astrophotographie vous intéresse, sachez qu’il vous faudra dans tous les cas une monture motorisée…

Pour pouvoir suivre les astres et faire des temps de pose longs. Et souvent, les montures motorisées sont équipées du GoTo.

Avant de terminer, voici ce que nous pensons chez Astronomie Pratique du GoTo.

Notre avis sur les télescopes GoTo

Certains astronomes jugent que le GoTo est un raccourci trop facile et que les astronomes qui l’utilisent n’en sont pas des vrais…

De notre côté, nous ne sommes pas d’accord avec ce point de vue.

(D’ailleurs, nous utilisons un télescope avec GoTo !)

Le GoTo a certes pour objectif de simplifier l’astronomie. Mais pour nous, la pratique de l’astronomie ne se définit pas par le fait de galérer dehors dans le froid pendant des heures pour trouver des astres.

L’astronomie est avant tout une passion, dont l’objectif premier est de s’émerveiller en contemplant les merveilles célestes. Et surtout, d’y prendre du plaisir.

astronomie

D’ailleurs, si nous avons créé Astronomie Pratique, c’est pour rendre l’astronomie accessible à tous. De manière simple et agréable.

Donc si un outil permet de donner envie à plus de personnes de se lancer, c’est top !

Par ailleurs, comme on l’a vu, ce n’est pas magique. Il faut quand même le configurer et ça ne se fait pas en un claquement de doigts.

L’essentiel, c’est de prendre du plaisir à pratiquer l’astronomie. Et si pour vous, chercher les astres manuellement est un plaisir, alors surtout n’arrêtez pas !

Mais si au contraire, la galère du pointage tend plutôt à vous dégoûter de l’astronomie…
Il n’y a aucun mal à préférer le GoTo.

Non, vous n’êtes pas un faux astronome si vous utilisez le GoTo !

Croyez-vous que les astronomes professionnels pointent encore les astres à la main ?

Diriez-vous que ce ne sont pas des vrais astronomes passionnés ?

Conclusion

Voilà, j’espère que cet article vous aura aidé à y voir plus clair sur le GoTo et que le choix sera plus facile à faire !

S’il vous reste encore des questions sur le choix des montures… Nous avons réalisé tout un article sur les différents modèles de montures équatoriales qui devrait vous aider.

Et si jamais vous choisissez (ou avez choisi) le GoTo, nous avons réalisé une formation complète pour vous aider à le maîtriser.

Et vous ? Pour ou contre le GoTo dans votre pratique ? Dites-le-nous dans les commentaires 🙂

Dans tous les cas, avec ou sans GoTo, n’oubliez pas de garder la tête dans les étoiles !

1 réflexion au sujet de « Faut-il acheter un télescope GoTo ? »

  1. Je suis pour je trouve que ça ouvre plein de nouvelles possibilités comme l’astronomie à distance et pour tous 🤩

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.