5 bonnes raisons de faire un Compte Rendu d’Observation Astronomique (et comment faire)

CROA ça vous dit quelque chose ?

Non, il ne s’agit pas du bruit que fait une grenouille.
Mais de l’acronyme pour Compte Rendu d’Observation Astronomique.

C’est une pratique peu répandue chez les débutants.
Qui est pourtant commune à beaucoup d’astronomes avertis. Et ça, pour plusieurs raisons que nous allons voir ensemble.

Mais juste avant :

Qu’est-ce qu’un Compte Rendu d’Observation Astronomique ?

Le principe du CROA est de faire un résumé de ses soirées d’observations.

Déjà pour se souvenir de ce qu’on a vu. Et de comment on l’a vu.
Mais aussi pour le partager (ou pas).

Pour ça, on prend note du déroulement de sa soirée. En indiquant plusieurs éléments importants.

(On voit plus loin comment faire ça exactement.)

Maintenant que vous comprenez le principe, voici pourquoi vous devriez vous y mettre.

Pourquoi faire un CROA ?

1/ Se souvenir de ses soirées

Vous vous souvenez de votre dernière sortie astro ? Et celle d’il y a un mois ?
Ou mĂŞme d’il y a un an ?!

Notre mĂ©moire est faillible (surtout quand on fait beaucoup de sorties).
Et c’est la principale raison qui nous pousse à faire un compte-rendu.

En notant le matériel que vous avez utilisé.
Et les astres que vous avez observés.
Vous pourrez vous remémorer chaque soirée. Et ainsi éviter de les oublier complètement.

Ça permet aussi de passer un bon moment à relire et se replonger dans ces souvenirs plus tard.

Imaginez :

C’est l’hiver, vous êtes confortablement installé au coin du feu. Vous ouvrez votre carnet de CROA.
Que vous commencez Ă  feuilleter.

feuilleter compte rendu observation astronomique hiver

Cette simple activité permet de passer un bon moment.

Et point bonus :
Ça donne envie de continuer Ă  pratiquer pour voir d’autres merveilles !

2/ Analyser ses sorties astro

Chaque sortie est différente.

Vous allez obtenir des images différentes en fonction de votre matériel.
Du type d’astre observé.
Du lieu d’observation.

Des conditions mĂ©tĂ©os…

En analysant ces différentes données, vous saurez mieux comment obtenir les meilleurs résultats.

Vous saurez par exemple à quoi vous attendre en fonction de chaque matériel.

Encore une fois… notre mĂ©moire nous joue des tours.

Si on pense s’en souvenir.
Ce n’est souvent pas le cas.
Pour ça que noter chaque sortie est le meilleur moyen d’analyser et optimiser ses sessions astro.

3/ Ne pas refaire les mĂŞmes erreurs

Un des principaux intĂ©rĂŞts d’analyser ? C’est d’éviter de refaire les mĂŞmes erreurs.

Admettons que vous ayez loupé votre mise en station.
Parce que vous avez oublié de mettre votre axe de déclinaison à 90°.

Vous avez moins chance de refaire la mĂŞme erreur si vous la notez.

Pour 2 raisons :

1. Écrire permet de mieux mémoriser
2. Quand vous aurez le même problème, vous pourrez revenir dessus pour retrouver la solution

C’est pour ça qu’à chaque nouvelle entrée dans mon carnet, je note une leçon que j’ai retenue de la soirée.

Il y a TOUJOURS quelque chose à retenir. Même (surtout) quand ça se passe mal.

Ce simple exercice permet de progresser beaucoup plus vite.

4/ S’entraîner à mieux observer

On a parfois tendance à passer rapidement d’un objet à un autre.

On pense l’avoir vu en l’observant quelques secondes / minutes. Mais ce n’est pas le cas.

Plus longtemps vous contemplez un astre.
Plus vous remarquez de détails.
Et plus il vous semble lumineux.

Bref : mieux vous le voyez.

Le truc, c’est que vous avez plus de chance de faire cet effort si c’est pour noter précisément ce que vous avez vu.

Ou même si c’est pour le dessiner.
(Et ça aussi, c’est un super moyen d’améliorer votre compétence d’observation.)

5/ Partager ses observations avec d’autres astronomes

Partager vos comptes-rendus d’observations astronomiques avec d’autres astronomes peut être intéressant.

Ça permet de gagner de l’expérience grâce à la pratique des autres.

Notamment en ayant une idée de ce qu’il est possible de voir avec tel ou tel matériel.
Sans même avoir besoin de l’acheter.

En quelques minutes de lecture, vous pouvez récupérer des années d’expérience d’une personne.

(MĂŞme si, Ă©videmment, rien ne vaut la pratique par soi-mĂŞme.)

Voyons maintenant comment faire un compte-rendu, concrètement.

Comment faire un Compte Rendu d’Observation Astronomique ?

Il y a plusieurs manières de faire un compte-rendu astro.
Je dirais même qu’il y a autant de manières que d’astronomes.

MAIS…

Si vous cherchez comment faire sur internet, vous allez tomber sur des consignes très strictes.

Vous indiquant qu’il faut absolument faire de telle manière. Avec tel paramètre indiqué grâce à une échelle X.

Mais Ă  moins que votre objectif soit la recherche scientifique… C’est pas vraiment ce qui nous intĂ©resse ici.

Si comme moi vous voulez faire un compte-rendu juste pour vous, alors vous pouvez mettre dedans ce que vous voulez.

Pour quand même vous donner des pistes, voici quelques éléments intéressants à indiquer :

  •  La date et l’heure
  • Le lieu
  • La qualitĂ© du ciel (mĂ©tĂ©o, pollution lumineuse, tempĂ©rature, turbulence, transparence…)
  • Le matĂ©riel utilisĂ© (tĂ©lescope, oculaire, accessoires…)
  • Les astres observĂ©s (et comment vous les avez vus)
  • Les choses qui se sont bien passĂ©es, et celles qui se sont mal passĂ©es (très intĂ©ressant pour Ă©viter de commettre les mĂŞmes erreurs encore et encore)
  • Un dessin de ce que vous avez vu

Papier ou numĂ©rique ?

Là, c’est une question de goût. Le numérique a l’avantage de pouvoir créer des templates où vous n’aurez besoin que de remplir les trous.

Vous pouvez aussi vous créer des tableaux Excel pour ensuite trier vos données par meilleures ou pires sorties.

De mon côté, je préfère la version papier.
J’ai un carnet dédié à ça.

Que je prends le temps de remplir Ă  la main le lendemain.

compte rendu d'observation astronomique

Conclusion

Et voilĂ , vous savez tout sur les CROA !

Et vous, est-que vous en faites ? 
Qu’est-ce que vous mettez dedans ?

Et si vous n’en faites pas encore, est-ce que vous prĂ©voyez de tester ?

Vous pouvez nous dire tout ça dans les commentaires !

Juste une dernière chose avant de vous laisser :

Comme son nom l’indique, ce type de compte-rendu est fait pour l’astronomie visuelle (les observations).

Mais perso, j’utilise aussi ce principe quand je fais de l’astrophoto. Ça me permet notamment de noter mes erreurs ou les choses que je peux améliorer.

Après il n’y a pas de limite…
C’est à vous d’adapter en fonction de vos envies 🙂

Sur ce, belles observations !

Gardez la tĂŞte dans les Ă©toiles,

Laura

2 rĂ©flexions au sujet de “5 bonnes raisons de faire un Compte Rendu d’Observation Astronomique (et comment faire)”

  1. Bonjour Laura,
    Quand j’ai commencé (il y a 55 ans ) j’utilisais une fiche simple en dessinant la lune et les cratères puis la position des planètes, les constellations…ce n’était que de l’observation visuelle puis ensuite avec une petite lunette AltAz 20/700mm. la photo ( argentique ) n’était pas encore d’actualité.
    Puis j’ai fais évoluer mes fiches et maintenant j’utilise une «  fiche astrophoto » qui a deux objectifs. Le premier de préparer ma séance ( observation ou shooting) choix objets avec tout ce que cela entraîne, puis le deuxième de reporter en fin de séance les paramètres utilisés ainsi que le points caractéristiques de cette séance et les difficultés ou problèmes rencontrés
    Ce document est divisé en 4 parties:
    1 – Date-lieu- dĂ©but et fin de session -paramètres mĂ©tĂ©o impactant une sĂ©ance ( Bortle-Ciel- seeing- Point de rosĂ©e – humiditĂ© etc…) et Heures de levĂ© et couchĂ© Soleil, Lune, Objet avec passage au mĂ©ridien.
    2 – Set up complet du jour avec les exifs finaux si photo –
    3 – Observations de la sĂ©ance avec les problèmes rencontrĂ©s et les solutions etc…
    4 – La Photo finale en cas de shooting
    Ce document est au format « Page » puis sorti sur papier et classé dans un classeur feuille transparente.
    J’envisage de créer une base de données avec des tables pour pouvoir faire des recherches par critères etc..
    Voili Voilou.
    Et surtout,comme tu dis Garder la tĂŞte dans les Ă©toiles.
    Yves

    RĂ©pondre
    • Hello Yves,
      Merci pour ton retour très intĂ©ressant ! Le papier et le format numĂ©rique ont tous les 2 leurs avantages… pas facile de faire un choix !
      À très vite 🙂
      Laura

      RĂ©pondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.